Clique sur moi :)
Magazine
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Résultats des concours
~
Concours de Dessin n°99:
"L'école
"

Avec modèle:
-Shaolan-


Sans modèle:
Evilshurato


~
Concours Graphisme 98:
"Fiche Blog: Code Geass"

-Shaolan-


~
Concours de Texte n°57 :
"au bar"


Lonely D

"[...]Je laissais un profond soulagement me gagner en voyant la silouhette à demi-voutée de monsieur Noyssodi apparaitre près de moi. La main qui tenait mon bras retomba tandis que le petit homme se plantait entre mon client pot-de-colle et moi. Ses yeux d'argent plongèrent dans ceux du Don Juan qui le regardait avec une pointe d'agacement.

« Votre serveuse allait s'occuper de moi justement, fit-il en faisant un signe vers moi, ne vous en faites pas.

– Vous n'avez rien à faire ici, déclara le patron sans le quitter des yeux.

– Pardon ? Demanda l'homme en prenant un air outré. Je suis un client, vous n'avez pas le droit...

– Dehors, le coupa le vieil homme. »

Il avait prononcé ce seul mot avec un ton que je ne lui connaissais pas et qui me fit frissonner. Même s'il ne s'adressait pas à moi, je ressentis l'irresistible envie de tourner les talons tant sa voix était soudainement devenue impérieuse, absolue. L'homme se raidit et son regard se vida, faisant disparaître toute émotion de son visage. A ma grande surprise, je le vis se diriger vers la sortie sans un mot, laissant la lourde porte de verre se refermer derrière lui.

« Tu vas bien ? Demanda monsieur Noyssodi en reprenant son ton doux habituel. »

Je hochais la tête en esquissant un sourire plein de gratitude. [...]"


=> lire les textes

~ Concours de Photo n°21:
"
Noir et blanc"
Gagnante :
-Shaolan-



Félicitations à vous tous (et toutes) !! =)

Tous les gagnants des concours ici
Liens

Partenaires :




http://www.fun-animes.fr

http://spacefish.forum-actif.net/

http://tokyozone.1fr1.net/



Liens :

playlist


Art japonais: Le théâtre Kabuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Art japonais: Le théâtre Kabuki

Message par haruki31 le Lun 23 Mai 2011 - 17:55

eci est une présentation du théâtre Kabuki que j'avais préparé pour mon oral d'Histoire des Arts. Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas ^^

Ka (chant) – Bu (danse) – Ki (technique et mobilité)
Avec le théâtre No, c'est l'un des genre principal de théâtre au Japon.

Le kabuki est un théâtre populaire né au 17e siècle autour de Kyôto. On considère qu’il a été inventé e 1603 par une prêtresse du nom d'Okuni. Il connaîtra un succès tout aussi foudroyant que mouvementé. A la base, il y avait déjà des groupes d’artistes ambulants qui jouaient une sorte de théâtre de rue. Mais Okuni va y intégrer la danse et ses premières représentations auront lieu à Kyoto, l’ancienne capitale du Japon. Quelques chroniques de l'époque relatent ces danses où Okuni se travestit en homme et où l'action a généralement lieu dans les bordels. Peu après, de vraies prostituées rejoignirent son théâtre et il n’était pas rare qu’elles aillent avec des hommes à la fin des représentations. A cause de ça,
le kabuki fût interdit à ces dernières en 1629. Suite à cette interdiction, les hommes remplacèrent les femmes lors des représentations. Mais ces jeunes hommes avaient parfois une apparence si féminine qu'ils s'attirent également les faveurs des spectateurs mâles. Encore une fois, l'autorité va sévir en 1652 et elle va décider que seuls des hommes d'âge mûr pourront endosser des rôles de femmes. Ce dernier évincement de jeunes acteurs s'accompagne de réformes imposées par le shogunat: les coupes de cheveux sont réglementées et le jeu de scène et l'histoire doivent primer sur la danse et la musique. L’intervention du pouvoir en place va permettre au Kabuki de s'épanouir en devenant une forme d'art à part entière et surtout de devenir du théâtre. On compte désormais plus de 300 pièces de théâtre Kabuki

c)La pièce:



花道 Sur scène, des personnes viennent aider les acteurs, ce sont les Kuroko : Habillés de noir, couleur conventionnelle de
l'invisibilité, ils prennent en charge les changements de décor, mais aussi l'animation et le maniement de certains accessoires. Ils assistent également les acteurs quand ceux-ci doivent, ce qui est fréquent, changer de costume sur scène. Les assistants aident alors l'acteur à se débarrasser de son costume actuel pour révéler le nouveau costume qu'il portait dessous. Les accessoires sont représentés de façon exagérée : le plus souvent, les sabres pour les rôles de samouraï sont d'une dimension supérieure à celle de l'original afin d'accentuer les effets.
La plupart des pièces sont structurées en cinq actes. Le premier sert à introduire les personnages et l'intrigue (similaire en
cela à l'exposition du théâtre occidental). Le rythme augmente alors (ha) dans les trois actes suivants, culminant dans certains cas par une bataille. Le cinquième acte (kyū), très court, sert à fournir une conclusion rapide et satisfaisante.
Les maquillages sont très stylisés, et permettent au spectateur de reconnaître au premier coup d'œil les traits principaux du
caractère du personnage Le maquillage kenshô est une poudre blanche à base de riz sur laquelle sont ajoutées des
lignes (appelées kumadori) qui donnent les expressions du visage : cela va produire un effet de puissance aux acteurs. La couleur du kumadori reflète la nature du personnage. Rouge, il s'agit d'un héros, juste, passionné, courageux. Bleu, c’est un personnage mauvais ou un fantôme. Le brun exprime un monstre mauvais, le vert, les êtres surnaturels et le violet, tous les personnages nobles.
avatar
haruki31
Dieu du manga

Féminin
Messages : 3036
Date d'inscription : 10/06/2010
Humeur : Une humeur à écouter du blues.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum